UMR CNRS 6144
Génie des Procédés Environnement et Agroalimentaire
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
GEnie des Procédés
Environnement - Agroalimentaire
GEPEA > Personnel > Valérie HEQUET

Valérie HEQUET

Valérie  HEQUET

Tel. : 33 (0)2 51 85 82 69
valerie.hequet
@mines-nantes.fr

Axe(s) de recherches

Maitre assistant, HdR

Après des études à l’Université de Nice-Sophia Antipolis en Chimie (Maîtrise de chimie moléculaire, option inorganique et génie chimique), Valérie Héquet obtient son DEA (Chimie de l’Environnement et Santé) à l’Université d’Aix-Marseille I et son doctorat en 1996 effectué à l’Ecole des Mines d’Alès. Elle poursuit ses travaux de recherche en post-doctorat à l’Université de Floride à Thalahassee (USA). Depuis 2000, elle occupe un poste de Maître-Assistante à l’Ecole des Mines de Nantes au Département Systèmes Energétiques et Environnement où elle exerce la majorité de ses activités d’enseignement. Elle a été responsable du programme de formation en Génie de l’Environnement de l’Ecole des Mines de Nantes, en a effectué son actualisation et son animation entre 2006 et 2013.

 

Membre du GEPEA depuis sa création, elle exerce ses activités de recherche en génie des procédés dans l’axe Ingénierie de l’Environnement. Ses travaux s’intéressent plus particulièrement aux mécanismes de transfert de masse et aux réactions d’oxydation photocatalytique appliqués aux traitements de l’air ou de l’eau. Les domaines d’application sont le traitement des polluants atmosphériques et des polluants de l’air intérieur plus particulièrement les Composés Organiques Volatils (COV) ainsi que les micropolluants organiques et polluants émergents tels que les perturbateurs endocriniens dans les effluents aqueux.

La démarche générale des activités de recherche repose sur la caractérisation de matériaux, de leurs propriétés de structure et de texture ainsi que sur la compréhension des mécanismes réactionnels qui se produisent à leur surface. Cette démarche intègre également la mise en œuvre de ces matériaux dans l’étude des phénomènes à l’échelle du procédé. Il s’agit de proposer des solutions de traitement globales et intégrées via l’optimisation des processus mis en œuvre, l’intensification des procédés, leur couplage ainsi que leur suivi en temps et conditions réels.

 

Sont issues de ces activités de recherche une quarantaine de publications dans des revues scientifiques internationales ainsi que de nombreuses conférences nationales et internationales (80 communications sous forme orale ou affiche et conférences invitées). Valérie Héquet est membre de la Fédération de la société Française de Photocatalyse, Fédération Européenne de Photocatalyse, de la Société Française en Génie des Procédés et de l’American Chemical Society.