UMR CNRS 6144
Génie des Procédés Environnement et Agroalimentaire
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
  • visuel-bandeau
GEnie des Procédés
Environnement - Agroalimentaire
GEPEA > Personnel > Marine BITTEL

Marine BITTEL

Doctorant

Marine Bittel est née dans le Val de Marnes en 1989. Elle débute ses études universitaires en 2007 en intégrant l’Université Technologique de Compiègne (UTC). Après 2 années de tronc commun, elle y choisit la filière « Génie biologique ». En 2011, elle réalise un premier stage de 6 mois au sein de l’INRA-lbe (Narbonne). En partenariat avec l’entreprise Protéus (PCAS), elle s’y intéresse aux prétraitements enzymatiques de la paille de blé. Le but est d’améliorer la production de biogaz par digestion anaérobie. Le sujet est récompensé en 2013 d’un « Prix des technologies innovantes pour l’environnement » par l’ADEME et le salon Pollutec. En 2012, elle complète sa formation au cours d’un séjour de 6 mois à l’Université Technologique de Tampere (TUT) en Finlande. De retour en France, elle intègre le laboratoire CBAC (UMR GEPEA 6144) sous la direction du Professeur Gérald Thouand pour y réaliser son stage de fin d’étude. Elle y travaille alors sur une nouvelle approche de détection des micropolluants par biocapteurs bactériens couplés à la spectroscopie Raman. Marine obtient ainsi son diplôme d’ingénieur en Génie Biologique en Septembre 2013. Sur la base de ses travaux réalisés au CBAC, elle y continue aujourd’hui son cursus en tant que doctorante. Ses recherches visent à poursuivre l’étude du potentiel de la spectroscopie Raman pour la détection des effets des polluants sur les microorganismes. L’étude est réalisée en collaboration avec l’entreprise Vigicell, partenaire de la thèse dans le cadre d’un contrat CIFRE.